Category Archives: Ecole du spectateur

Ecole du spectateur – Nouveau trimestre (Dulcie September)

By | Centre Social Dulcie September, Ecole du spectateur | No Comments

Mercredi 18 janvier, c’était le deuxième atelier de ce nouveau trimestre pour les enfants du centre social Dulcie September, pour cette période le sujet est le droit des femmes.

Céliane a confié aux enfants la semaine dernière la mission d’observer leur quotidien, et la conditions de femmes dans leur vie de tout les jours.  Ils ont commencés à repérer des différences dans les emplois occupés et la répartition hommes/femmes dans quelques secteurs, mais pour eux globalement la différence est quasi-inexistante. C’est également le début de la création de restitution, Céliane note toute leurs remarques et pensées à ce sujet, pour les assembler sous la forme d’un spectacle.

Les enfants ont ensuite travaillé leur diction, ils ont appris à porter leurs voix de façon à ce qu’ils soient entendu sur scène. L’exercice est compliqué mais plutôt bien réussi.

Par la suite, les enfants seront rejoint par des adultes pour travailler avec eux.

Ecole du spectateur – Restitution (Centre Dulcie September)

By | Centre Social Dulcie September, Ecole du spectateur | No Comments

Jeudi 15 décembre, c’était la fin des ateliers autour du clown pour les enfants du centre social Dulcie September de Garges-lès-Gonesses qui ont présenté une restitution de leur travail.

Les enfants avaient rendez-vous à 17h, les parents et amis arrivaient à 18h, ce qui laissait le temps à nos petits clowns de pouvoir se concentrer, revoir les scènes et les ordres de passage. Céliane, leur intervenante, leur explique comment gérer leur stress.

Une fois tout le monde bien installé, le spectacle commence ! Les clowns sont très amusants, tout le monde rigole, les improvisations de chacun sont réussies. Les parents sont satisfaits, tout le monde repart le sourire aux lèvres.

Reprise des ateliers le 11 janvier pour un atelier théâtre parents/enfants.

img_7667 img_7668 img_7669 img_7674 img_7675 img_7677 img_7678 img_7680 img_7681 img_7682 img_7683 img_7686 img_7687 img_7689 img_7690 img_7691 img_7692 img_7693 img_7694 img_7695 img_7696 img_7697 img_7698 img_7699 img_7700 img_7701 img_7702 img_7703Découvrez les photos de la représentation :

L’école du spectateur – Les inséparables + Restitution (Orgemont)

By | Ecole du spectateur | No Comments

Le dimanche 4 décembre, les jeunes de la maison de quartier d’Orgemont avaient rendez-vous pour assister au Figuier Blanc, théâtre d’Argenteuil, au spectacle Les inséparables de la compagnie Ingaléo. Ce spectacle, ils sont quelques un à l’avoir préparé l’année dernière, cependant compte tenu des attentats la représentation avait du être annulée. En 2015, ils avaient travaillé sur les décors et les costumes du spectacle : construction de maquettes réduites d’éléments du décors tels qu’ils l’imaginaient, création des costumes en modèle réduit. Leur travail est exposé cette année dans le Hall du Figuier blanc pendant la semaine du spectacle. Après le spectacle, nous prenons un temps avec les enfants et leurs familles pour discuter du spectacle et on constate que ce spectacle, qui aborde le sujet de la séparation des parents et des familles recomposées, ne les a pas laissé indifférents. Les questions fusent : Pourquoi les comédiens jouent des enfants alors que ce sont des adultes ? Pourquoi l’actrice qui joue Simon est une fille alors que son personnage est un garçon ?, etc.

Le mercredi 7 décembre, nous avons eu la chance de pouvoir assister à la restitution des jeunes spectateurs/comédiens de la maison de quartier d’Orgemont. Ce petit spectacle a été crée à l’initiative des enfants qui voulait finir les ateliers avec un contenu concret et pouvoir ainsi montrer leurs talents à leurs parents. C’est Claire, l’intervenante, qui leur a proposé un début d’histoire. Ils s’en sont emparés et ont improvisés la suite durant plusieurs séances.

La représentation a débuté à 16h, après un dernier atelier consacré à la répétition générale. Le stress monte chez nos jeunes comédiens qui vont pour certains, jouer pour la première fois devant un public.

Un beau matin, un groupe d’enfants se réveille tout seul, les parents et leurs amis ont disparu et il ne semble n’y avoir qu’eux sur Terre. Que vont ils faire ? 

La représentation est réussie, les parents semblent contents de voir le résultats des ateliers. Pour ce groupe ce parcours est terminé. Un autre commencera en janvier et nous espérons revoir quelques comédiens en herbes cet été pour aller à Avignon.

L’école du spectateur – Je brasse de l’air (30/11/2017)

By | Ecole du spectateur, MJC Persan | No Comments

Les jeunes de l’école du spectateur de la MJC de Persan qui ont assisté à la représentation de Je brasse de l’airle mercredi 30 novembre à l’Espace Germinal de Fosses, ont pu également profiter de l’atelier proposé par Magali Rousseau pour partager avec elle, découvrir son univers et pouvoir lui poser la foule de questions que nous avons en tête après ce spectacle particulier.

« Dans Je brasse de l’air, Magali Rousseau se met en scène avec les mécanismes poétiques qu’elle crée depuis dix ans. Un long parcours, instinctif, pour finalement comprendre que tous ces êtres d’acier font partie de la même histoire. Son histoire… »

La rencontre se passe bien, elle est même très enrichissante pour les filles. Elles comprennent ce qu’a voulu montrer Magali durant son spectacle, mais aussi pourquoi elle l’a fait. Elles sont invitées à manipuler certaines machines, on leur explique aussi, grâce à Julien, le musicien, l’importance et le fonctionnement de l’habillage sonore de la pièce ainsi que les effets de lumières.

img_7633 img_7634img_7639 img_7642  img_7640img_7637 img_7635

L’école du spectateur – Le Festival

By | Ecole du spectateur | No Comments

Le Festival Théâtral du Val d’Oise touche presque à sa fin, les groupes ont eus la chance d’assister à des représentations tout au long de ces 6 semaines.

Les groupes ont pu participer à des bords de scènes, et ainsi côtoyer des comédiens et metteurs en scènes , afin de pouvoir leur poser des questions, faire des remarques, les échanges ont permis une meilleure compréhension des spectacles, et de montrer aux jeunes que les acteurs sont accessibles, et qu’ils sont presque comme tout le monde.

Lorsque les compagnies ne pouvait pas assurer un bord de scène pour les jeunes de l’école du spectateur, c’est l’équipe du Festival ainsi que les intervenants des ateliers qui ont répondu aux nombreuses questions des jeunes spectateurs.

L’école du spectateur – Stage sur La nuit ou le jour s’est levé

By | Ecole du spectateur | No Comments

Le jeudi 20 et le vendredi 21 octobre, les enfants de la maison de quartier Orgemont d’Argenteuil ont commencé leur stage de théâtre pour le début des vacances. Le groupe était constitué de 15 enfants (dont la moitié suit déjà le parcours de l’école du spectateur tous les mercredis).

Le premier jour, l’atelier a duré 2h, une première approche timide pour certains, pour d’autres le dynamisme et l’envie est plus présente. Tristan, de la compagnie Les Edulchorésles fait pratiquer. Ils réfléchissent ensuite ensemble sur le mot ENGAGEMENT, thème principal du spectacle, La nuit où le jour s’est levéqu’ils verront le 20 novembre au Figuier Blanc. Ils posent des questions, qu’est-ce que l’engagement ? Comment s’engage t-on ? Qui s’engage ? « Les parents, les militaires, les hommes politiques… » Tout le monde apporte ses idées, ses impressions. Le cours passe vite !

Le deuxième jour le rendez vous a lieu à 9h30, le groupe se réunit et part à la visite du centre culturel Le Figuier Blanc à Argenteuil. La visite dure 2 heures, de la salle aux coulisses en passant par les loges. Ils apprennent les différents métiers exercés au théâtre, le vocabulaire précis, comment et où les comédiens se préparent, où se range le décor… Une fois la visite terminée, nous retournons à la maison de quartier d’Orgemont pour l’atelier de l’après-midi. Poursuite du travail sur l’engagement, les enfants se prêtent au jeu d’être des vendeurs d’objets, ils travaillent ainsi sur leur capacité d’improvisation et sur l’engagement dans le discours. À la fin, Tristan propose un jeu, celui du cow-boy où les enfants doivent travailler en cohésion, et faire preuve d’une certaine concentration.

Premier jour

img_7407 img_7410 img_7411 img_7412 img_7413 img_7414

Deuxième jour 

img_7417 img_7418 img_7420 img_7421  img_7423 img_7424 img_7425 img_7426  img_7430  img_7432 img_7433 img_7434 img_7435 img_7436 img_7437 img_7438 img_7439 img_7441 img_7446  img_7449 img_7450  img_7452  img_7455  img_7458  img_7461 img_7462 img_7463 img_7464 img_7465   img_7469 img_7470 img_7472  img_7474 img_7475  img_7477  img_7479  img_7481  img_7483  img_7494 img_7498  img_7501 img_7502  img_7504 img_7505

La rentrée de l’école du spectateur (École de la deuxième chance, Sarcelles)

By | Ecole du spectateur | No Comments

C’est enfin la rentrée de l’école du spectateur pour les jeunes du Val d’Oise. Depuis une semaine pour certains, mercredi pour les autres, les parcours ont repris.

Les jeunes de l’école de la deuxième chance de Sarcelles ont commencé ce matin leur parcours, ils pourront se rendre à 4 pièces du festival, à savoir Braises, Assoiffés, Georges Dandin ou le mari confondu et Un fils de notre temps, ils iront également à Paris pour visiter une salle parisienne et voir une représentation théâtrale en accord avec le thème de leur atelier de pratique :  l’expression corporelle et la question des stéréotypes.

Le premier atelier du parcours a été marquant, chacun s’est bien investi dans ces exercices un peu étranges et nouveaux pour eux. Tristan, de la compagnie Les Edulchorés, les accompagne, les fait bouger. Ils prennent leur marques, apprennent à occuper l’espace, à se faire confiance, à donner et recevoir. Tristan commence rapidement à rajouter la notion de geste dans l’atelier et l’utilisation du corps comme moyen d’expression, ils travaillent sur les postures, s’imitant les uns les autres.

Pour le dernier exercice, Tristan les invite à prendre un chapeau comme accessoire et à créer un nouveau personnage, certains se libèrent complètement, ils se concentrent et prennent au sérieux leurs rôles. Le prochain atelier de mardi matin reprendra là ou ils se sont arrêtés, en poussant plus loin le travail d’expression corporelle.

img_7350 img_7351 img_7352 img_7354 img_7356 img_7357 img_7358 img_7359 img_7360 img_7361 img_7362 img_7363 img_7364 img_7366 img_7367 img_7368 img_7370 img_7372 img_7373 img_7374

La rentrée de l’école du spectateur (Maison de quartier Orgemont, Argenteuil)

By | Ecole du spectateur | No Comments

C’est enfin la rentrée de l’école du spectateur pour les jeunes du Val d’Oise. Depuis une semaine pour certains, mercredi pour les autres, les parcours ont repris.

A la maison de quartier d’Orgemont, à Argenteuil, c’était la rentrée mercredi après-midi. Comme à Saint-Ouen L’Aumône, leur atelier est tourné vers une initiation théâtrale. Pour la plupart, ils n’ont jamais pratiqué de théâtre, quelques uns étaient déjà à l’école du spectateur l’année dernière et ont eu la chance d’aller au festival d’Avignon cet été.

Dès les premiers exercices, Claire, l’intervenante, les guide, ils apprennent les bases : travail sur la voix, le corps et le placement dans l’espace. Tout le monde se prend au jeu et oublie sa timidité, notamment lors de l’exercice de la « diagonale des émotions » : on traverse la scène de part en part en jouant avec une émotion qui est petite au début et qui devient de plus en plus grande. La peur, le dégout, la colère, la tristesse, la joie, tout le monde peut s’exprimer en jouant un personnage. Les enfants sont invités à noter leur envies concernant la restitution finale, Claire piochera dans leurs idées pour construire un projet avec eux.

img_7338-2 img_7343

img_7341

 

 

La rentrée de l’école du spectateur (Maison de quartier de Chennevières, Saint-Ouen L’Aumône)

By | Ecole du spectateur | No Comments

C’est enfin la rentrée de l’école du spectateur pour les jeunes du Val d’Oise. Depuis une semaine pour certains, mercredi pour les autres, les parcours ont repris.

A Saint-Ouen L’Aumône, dans la maison de quartier de Chennevières, les jeunes ont eu leur premier atelier ce mercredi, il concernera une initiation au théâtre. Le but est de les sensibiliser et de leur faire découvrir le monde théâtral. Les 13 enfants, de 7 à 13 ans, sont accompagnés par Tristan, l’intervenant de la compagnie les Edulchorés, jusqu’au mois de mars, avec à la clef une présentation du fruit de leurs ateliers lors de la soirée Jeunes Talents au centre culturel l’Imprévu.

Le premier atelier se déroule bien, ils commencent avec une série d’échauffements, se mettent en groupe pour essayer des exercices, ils se rencontrent, échangent, … Chacun se montre motivé, on sent une certaine envie pour la suite.

img_0027    img_0024img_0026    img_0023

La rentrée de l’école du spectateur (Centre Social Dulcie September, Garges)

By | Centre Social Dulcie September, Ecole du spectateur | No Comments

C’est enfin la rentrée de l’école du spectateur pour les jeunes du Val d’Oise. Depuis une semaine pour certains, hier pour les autres, les parcours ont repris.

Les jeunes du Centre Social Dulcie September ont continué l’atelier sur le clown, déjà commencé la semaine dernière. L’ambiance est au rendez-vous, les 13 enfants partagent ce moment, apprennent quelques bases théâtrales  (ou réapprennent pour ceux déjà présents l’année dernière). On s’échauffe, on se concentre, Céliane, l’intervenante leur donne des conseils, les guide dans la marche à suivre, comment mettre son nez de clown, ce que l’on peut faire et ne pas faire…

img_7348   img_7347

« Le nez ne se met pas face au public »

Chacun essaye son accessoire et tous adoptent un nouveau personnage qu’ils nomment, le clown Tam-Tam, Rocket, Ambre, Thomas. Ils se prêtent au jeu, et réussissent à nous faire rire, les hésitations et maladresses deviennent des particularités de leurs clowns.

img_7346 img_7345