Mercredi 8 Juillet – Découverte du Festival

IMG_1829

Après un petit déjeuner au camping, on décolle à 9h30 pour notre premier spectacle Riquet et notre début de parcours de Festivalier. Aujourd’hui il fait beau, mais le Mistral s’est levé et il fait beaucoup moins chaud. Cela nous convient bien pour notre journée assez chargée en spectacles et ateliers!

11h : nous nous rendons à la Chapelle des Pénitents blanc, un lieu magnifique (que les enfants de Montmagny comparent même à la Chapelle du centre culturel dans laquelle ils jouent aussi leurs spectacles). Riquet est un spectacle du Festival In et une adaptation du conte de Riquet à la houppe de Charles Perrault par Laurent Brethome.

Sortie du spectacle, les avis sont partagés sur ce qu’ils viennent de voir : beaucoup on aimé, d’autres pas du tout et expliquent pourquoi. Océane résume: « C’était beau, c’était marrant, c’était triste, c’était tout! »

On fait la route vers l’université en traversant la ville où le Festival bat son plein : il y a de l’animation partout!

Jpeg

Nous nous posons sur les pelouses de l’université pour pique niquer et pour rencontrer Antoine Herniotte, l’auteur du Texte de Riquet. Nous pouvons lui poser toutes nos questions sur la pièce, tout ce que l’on n’a pas compris, tout ce que nous avons remarqué. Chacun a pu voir des choses différentes : comment le roi fait il pour porter sa couronne? Pourquoi ne vient il pas saluer à la fin? Est ce que la comédienne a fait exprès de tomber? Pourquoi les costumes sont froissés? Qui est le monsieur qui fait les dessins sur scène?

IMG_1832

Après cette pause bienvenue, notre groupe du Val d’Oise se sépare en 2 car nous sommes trop nombreux pour continuer à faire les ateliers et à voir tous les spectacles ensemble. D’un côté les enfants de Villiers le Bel partent faire une répétition pour un petit spectacle que nous présenterons avec tous les enfants lors de l’accueil dans la cour du Palais des Papes vendredi matin. De l’autre les enfants de Montmagny, Persan et Argenteuil s’installent dans l’université pour un atelier critique avec un journaliste autour du spectacle Riquet.

Le but de l’atelier : écrire un article/critique sur le spectacle vu ce matin, en apprenant à construire son argumentation. Après avoir discuté de ce que l’on a aimé ou pas pendant le spectacle en séparant les différents éléments qui composent un spectacle : lumières, décors, costumes, jeu des acteurs… on forme des petits groupes où chacun a un rôle : spectateur satisfait, spectateur insatisfait, metteur en scène qui défend sa pièce, etc… Toutes ces discussions construites aboutissent à un petit texte qui sera publié sur le site internet du journal « L’envolée culturelle ».

Jpeg

Jpeg

 

 

 

 

 

 

Cette partie du groupe quitte ensuite l’université pour « l’Ecole du spectateur » où elle passera le reste de l’après midi. Dans cette grande école ombragée, nous allons voir 2 spectacles : Les aventures d’Aglaé et L’Ile sans nom. Le premier se passe sous un chapiteau et raconte les aventures quotidiennes et merveilleuses d’Aglaé, une petite fille qui rentre à l’école et qui se pose beaucoup de questions. Le deuxième est en plein air dans la cour de l’Ecole et présente la rencontre entre deux personnes, l’une au sol et l’autre sur un fil, qui se découvrent dans un univers poétique. Les enfants sont subjugués et les bouches sont toutes ouvertes ! Entre les deux spectacles, nous pouvons nous reposer dans la cour de l’Ecole et prendre le goûter. Avec le Mistral qui souffle dans ce cadre très agréable c’est une chouette après-midi!

Jpeg                                                            JpegIMG_1857IMG_1846

De son côté le groupe de Villiers le bel se rend au Théâtre des Doms pour assister au spectacle Les Mots perdus de François Kah, inspiré librement du Prince de Motordu de Pef. Les retours sont enthousiastes!

Après le spectacle le groupe s’installe dans la magnifique cour du Théâtre des Doms pour goûter, rencontrer l’équipe du spectacle, se reposer et profiter de l’ambiance du Festival.

Jpeg

Puis retour à l’université pour faire à son tour l’atelier critique autour de Riquet avec le journaliste.

Après cette longue journée, nous nous retrouvons tous pour reprendre le car à la porte Saint Lazarre. En route pour le camping où l’on s’installe directement pour le dîner du soir avec tous les enfants du camping venus pour le Festival! A 200 enfants, ça fait de belles tablées!

IMG_1862         IMG_1865  IMG_1866

La soirée se finit tranquillement pour chacun. Les enfants du Val d’Oise commencent à bien se connaître et sympathisent avec les enfants du Pays Basque et de Marseille qui dorment aussi dans les marabouts du camping.

Leave a Reply